Information

Des bébés préhistoriques ont aussi bu du lait dans des bouteilles, selon une étude archéologique

Des bébés préhistoriques ont aussi bu du lait dans des bouteilles, selon une étude archéologique

Une fouille archéologique en Bavière, dans le sud de l'Allemagne, a découvert des artefacts datant de la préhistoire, dont certains semblent être des biberons.

Les nourrissons préhistoriques utilisaient des récipients à lait similaires à ceux des bébés de l'ère moderne.

Les résultats ont été publiés dans La nature hier.

CONNEXES: LE MODÈLE 3D DE STONEHENGE Prouve que la structure réelle avait une excellente acoustique

Tombes du bronze et de l'âge du fer

Ces artefacts ont été trouvés dans les tombes de nourrissons datant de l'âge du bronze et du fer. Il a été prédit, cependant, que ces types de récipients en poterie, avec de petits becs pour boire, peuvent remonter à l'époque néolithique, il y a plus de 5000 ans.

Il a déjà été suggéré que ces récipients servaient d'articles pour nourrir les bébés, mais jusqu'à présent, il était difficile de prouver à quoi ils servaient.

Une partie du problème était la petite taille de ces becs, ce qui rendait difficile de déchiffrer ce qui aurait pu se trouver à l'intérieur de ces pots.

C'est là qu'interviennent Julie Dunne, Richard Evershed et leurs collègues de l'Université de Bristol, au Royaume-Uni.

L'équipe a regardé Trois différents types de navires avec des bols ouverts des tombes en Bavière. Deux des navires provenaient d'un complexe de cimetière du début de l'âge du fer, datant entre 400 et 850 avant JC. Le troisième navire provenait d'une nécropole de l'âge du bronze tardif, qui datait de 1200 à 800 avant JC.

Tous les objets ont été découverts à côté de restes d'enfants, âgés zéro et six ans.

Comment l'équipe a-t-elle déduit que ces récipients étaient utilisés comme bouteilles de lait?

En analysant les résidus lipidiques, l'équipe a découvert des acides gras provenant de produits d'origine animale, dont le lait frais. Deux des «bouteilles» semblent avoir offert du lait de ruminants - comme les vaches et les chèvres - alors que les autres avaient des restes de lait de lait mélangé, non ruminant, comme de nous, humains ou porcs.

À partir de ces résultats, l'équipe a avancé la possibilité que les bébés de ces époques soient nourris avec du lait animal provenant de ces types de récipients.


Voir la vidéo: Barquettes de viande humaine pour la 5ème Edition de la Marche pour la fermeture des abattoirs (Décembre 2021).