Information

Norme de radio à ressources partagées MPT1327

Norme de radio à ressources partagées MPT1327

Une version à ressources partagées du concept de radio mobile privée (PMR) qui est défini dans la norme MPT1327 ou MPT 1327 est largement utilisée et offre des avantages significatifs par rapport aux systèmes à station unique plus simples qui sont utilisés. MPT1327 permet aux stations de communiquer sur des zones plus larges et de disposer d'installations supplémentaires.

Compte tenu du coût très élevé de la mise en place de réseaux à ressources partagées, ils sont normalement gérés par de grandes sociétés de crédit-bail ou des consortiums qui fournissent un service à un grand nombre d'utilisateurs. Compte tenu des domaines plus larges couverts par ces réseaux et de la plus grande complexité, les équipements doivent être normalisés afin que les fournisseurs puissent fabriquer des volumes plus importants et réduire ainsi les coûts à des niveaux acceptables. La plupart des systèmes radio à ressources partagées suivent le format MPT1327.

Principes de base de la radio à ressources partagées MPT1327

Pour mettre en œuvre le PMR à ressources partagées, un réseau de stations est mis en place. Ces stations sont reliées généralement par des lignes terrestres, bien que des fibres optiques et des liaisons de radiocommunication point à point soient également utilisées. De cette manière, les différentes stations de base peuvent communiquer entre elles.

Afin d'être en mesure de transporter les informations audio et d'exécuter également la variété de tâches organisationnelles nécessaires, le système nécessite que différents types de canaux soient disponibles. Ce sont les canaux de contrôle dont il y en a un dans chaque direction pour chaque station de base ou contrôleur de système de jonction (TSC).

Un certain nombre de canaux de commande différents sont utilisés de sorte que les stations de base adjacentes n'interfèrent pas les unes avec les autres, et les stations mobiles balaient les différents canaux pour localiser le signal de canal de commande le plus fort. En plus de cela, il y a les canaux de trafic. La spécification prend en charge jusqu'à 1024 canaux de trafic différents à utiliser. De cette manière, une station de base peut prendre en charge un grand nombre de stations mobiles différentes qui communiquent en même temps. Cependant, pour les petits systèmes avec seulement quelques canaux, le canal de contrôle peut également agir comme un canal de trafic non dédié.

Les canaux de commande utilisent la signalisation à 1 200 bits par seconde avec une modulation de sous-porteuse à modulation par décalage de fréquence (FFSK) rapide. Il est conçu pour être utilisé par des unités radio mobiles semi-duplex à deux fréquences et un TSC duplex intégral.

Pour un fonctionnement réussi, il est essentiel que le système sache où se trouvent les mobiles afin que les appels puissent être acheminés vers eux. Ceci est réalisé par des stations de base interrogeant les stations mobiles en utilisant le canal de commande.

Pour effectuer un appel sortant, le mobile transmet une demande à la station de base comme demandé dans le flux de données du canal de commande à partir de la station de base. Le mobile transmet son propre code avec celui de la destination de l'appel, soit un autre mobile, soit un bureau de contrôle. Le logiciel et les circuits de commande dans la station de base et la zone de traitement de commande centrale pour le réseau configurent le réseau de sorte qu'un canal soit alloué pour l'audio (le canal de trafic). Il configure également la commutation dans le réseau pour acheminer l'appel vers la destination souhaitée.

Pour permettre à la station mobile de recevoir un appel, elle est paginée via le flux de données du canal de commande entrant pour indiquer qu'il y a un appel entrant. Les canaux sont attribués et la commutation configurée pour fournir le routage correct pour l'appel.

Il n'y a pas de procédé pour "transférer" le mobile d'une station de base à la suivante s'il se déplace hors de portée de la station de base à travers laquelle un appel est effectué. De cette manière, le système n'est pas une forme de téléphone cellulaire. Il est donc nécessaire que la station mobile reste dans la zone de service de la station de base à travers laquelle les appels sont effectués.

Signalisation du canal de commande MPT1327

La structure de signalisation du canal de commande MPT1327 est définie de sorte que tous les mobiles sachent à quoi s'attendre et quelles données sont envoyées. La signalisation sur le canal de commande aller est nominalement continue, chaque intervalle comprenant des mots de code de 64 bits. Le premier type est le mot de code du système de canal de contrôle (CSCC). Cela identifie le système auprès des unités radio mobiles et assure également la synchronisation pour le mot de code d'adresse suivant. Comme mentionné, le deuxième type de mot est le mot de code d'adresse. C'est le premier mot de code de tout message et il définit la nature du message. Il est possible d'envoyer des données sur le canal de contrôle. Lorsque cela se produit, à la fois le CSCC et les mots de code d'adresse sont déplacés avec les données annexées au mot de code d'adresse. La structure de données de l'unité radio mobile est quelque peu plus simple. Il se compose essentiellement de bits de synchronisme suivis du mot de code d'adresse.

Il existe différents types de messages de canal de contrôle MPT1327 qui peuvent être envoyés par la station de base aux mobiles:

  • Messages Aloha - Envoyé par la station de base pour inviter et les stations mobiles pour accéder au système.
  • Demandes - Envoyé par les unités radio pour demander qu'un appel soit établi.
  • Messages "Ahoy" - Envoyé par la station de base pour demander une réponse à une unité radio particulière. Cela peut être envoyé pour demander à l'unité radio d'envoyer son identifiant unique pour s'assurer qu'il doit prendre le trafic à travers la station de base.
  • Remerciements - Ceux-ci sont envoyés à la fois par les stations de base et les unités radio mobiles pour accuser réception des données envoyées.
  • Accéder aux messages de la chaîne - Ces messages ordonnent à une unité radio mobile particulière de se déplacer vers le canal de trafic attribué.
  • Messages à adresse unique - Ceux-ci ne sont envoyés que par les unités radio mobiles.
  • Messages de données courts - Ceux-ci peuvent être envoyés soit par la station de base, soit par l'unité radio mobile.
  • Messages divers - Envoyé par la station de base pour les applications de contrôle.

Protocole de transmission à accès aléatoire

L'un des problèmes rencontrés par les systèmes de signalisation mobiles est celui des affrontements lorsque deux ou plusieurs unités radio mobiles tentent de transmettre en même temps sur le canal de commande. Ce facteur est reconnu par le système et est surmonté par un protocole d'accès aléatoire qui est utilisé. Ceci fonctionne par la station de base transmettant un message de synchronisation invitant les unités radio mobiles à envoyer leur message d'accès aléatoire. Le message de la station de base contient un paramètre qui indique le nombre de plages horaires disponibles pour l'accès. L'unité de radio mobile sélectionnera au hasard un créneau dans lequel transmettre sa demande mais si un message est déjà en cours, il enverra son message d'accès dans le créneau disponible suivant. Si cela échoue, il attendra que le processus soit de nouveau lancé.

Le PMR à ressources partagées MPT1327 est largement utilisé pour les communications professionnelles. Bien que la spécification soit basée sur un document britannique, le système est utilisé dans le monde entier et le système de goulottes MPT1327 est devenu une norme internationale. Il est maintenant utilisé depuis de nombreuses années, et la technologie a évolué et d'autres normes telles que TETRA sont en cours de déploiement. MPT1327 utilise la voix analogique, bien que les données soient transmises sous forme d'informations numériques. Néanmoins, MPT1327 fonctionne très bien et de nombreux systèmes sont utilisés dans le monde.

Sujets sur la connectivité sans fil et filaire:
Bases des communications mobiles2G GSM3G UMTS4G LTE5GWiFiIEEE 802.15.4Téléphones sans fil DECTNFC- Communication en champ procheFondamentaux du réseauQu'est-ce que CloudEthernetDonnées sérieUSBSigFoxLoRaVoIPSDNNFVSD-WAN
Revenir à Connectivité sans fil et filaire

Voir la vidéo: GNURADIO: Quick OFDM (Novembre 2020).