Les collections

Diffusion FM stéréo VHF

Diffusion FM stéréo VHF

Ces dernières années, la transmission stéréo est devenue une partie acceptée des transmissions FM VHF. Le système utilisé maintient la compatibilité avec les récepteurs mono uniquement sans aucune dégradation notable des performances. Le système utilisé est assez simple.

Un signal stéréo se compose de deux canaux qui peuvent être étiquetés L et R, (gauche et droite), fournissant un canal pour chacun des deux haut-parleurs nécessaires. Un signal mono ordinaire consiste en la sommation des deux canaux, c'est-à-dire L + R, et cela peut être transmis de la manière normale. Si un signal contenant la différence entre les canaux gauche et droit, c'est-à-dire L - R est transmis, il est alors possible de reconstituer les signaux gauche uniquement et droit uniquement. Additionner les signaux de somme et de différence, c'est-à-dire (L + R) + (L - R) donne 2L, c'est-à-dire le signal gauche, et soustraire les deux signaux, c'est-à-dire (L + R) - (L - R) donne 2R, c'est-à-dire le bon signal. Ceci peut être réalisé relativement simplement en ajoutant et en soustrayant électroniquement les deux signaux. Il ne reste plus qu'à trouver une méthode de transmission du signal de différence stéréo d'une manière qui n'affecte aucun récepteur mono.

Ceci est réalisé en transmettant le signal de différence au-dessus de la plage audio. Il est modulé en amplitude sur une sous-porteuse de 38 kHz. Les bandes latérales supérieure et inférieure sont conservées, mais la sous-porteuse de 38 kHz elle-même est supprimée pour donner un signal à double bande latérale au-dessus de la largeur de bande audio normale comme indiqué ci-dessous. L'ensemble de la bande de base est utilisé pour moduler en fréquence la porteuse radiofréquence finale. C'est le signal en bande de base qui est régénéré après la démodulation du signal dans le récepteur.

Pour régénérer la sous-porteuse de 38 kHz, une tonalité pilote de 19 kHz est transmise. La fréquence de celui-ci est doublée dans le récepteur pour donner le signal 38 kHz requis pour démoduler le signal de différence stéréo à double bande latérale.

La présence de la tonalité pilote est également utilisée pour détecter si un signal stéréo est transmis. S'il n'est pas présent, le circuit de reconstitution stéréo est désactivé. Cependant, lorsqu'il est présent, le signal stéréo peut être reconstitué.

Pour générer le signal stéréo, un système similaire à celui représenté sur la figure 8.5 est utilisé. Les signaux gauche et droit entrent dans le codeur où ils sont passés à travers un circuit pour ajouter la préaccentuation requise. Après cela, ils sont passés dans un circuit matriciel. Cela ajoute et soustrait les deux signaux pour fournir les signaux L + R et L - R. Le signal L + R est passé directement dans le circuit de sommation final pour être transmis comme l'audio mono ordinaire. Le signal de différence L - R est passé dans un modulateur équilibré pour donner le signal de porteuse supprimée à double bande latérale centré sur 38 kHz. Celui-ci est transmis au circuit de sommation final en tant que signal de différence stéréo. L'autre signal entrant dans le modulateur équilibré est un signal de 38 kHz qui a été obtenu en doublant la fréquence de la tonalité pilote de 19 kHz. La tonalité pilote elle-même est également transmise au circuit de sommation final. Le signal de modulation final constitué du signal mono L + R, de la tonalité pilote de 19 kHz et du signal de différence L - R basé autour de 38 kHz est ensuite utilisé pour moduler en fréquence la porteuse radiofréquence avant d'être transmis.

La réception d'un signal stéréo est en grande partie l'inverse de la transmission. Une radio mono recevant une transmission stéréo ne répondra qu'au signal L + R. Les autres composants se trouvant au-dessus de 15 kHz sont au-dessus de la plage audio, et dans tous les cas ils seront supprimés par le circuit de désaccentuation.

Pour les récepteurs stéréo, le signal en bande de base constitué du signal de somme stéréo (L + R) et du signal de différence (L-R) centré autour de 38 kHz et la tonalité pilote de 19 kHz sont obtenus directement à partir du démodulateur FM. Le décodeur extrait ensuite les signaux Gauche uniquement et Droite uniquement.

Le schéma fonctionnel d'un type de décodeur est présenté ci-dessous. Bien que ce ne soit pas la seule méthode qui puisse être utilisée, elle montre les processus de base nécessaires. Le signal est d'abord séparé en ses trois constituants. Le signal mono L + R entre 0 et 15 kHz, la tonalité pilote à 19 kHz et le signal de différence stéréo situé entre 23 et 53 kHz. Tout d'abord, la tonalité pilote à 19 kHz est doublée en fréquence à 38 kHz. Il est ensuite introduit dans un mélangeur avec le signal de différence stéréo pour donner le signal L - R aux fréquences audio. Une fois que les signaux L + R et L - R sont disponibles, ils entrent dans une matrice où ils sont ajoutés et soustraits pour régénérer les signaux L et R. À ce stade, les deux signaux sont amplifiés séparément de manière normale dans un amplificateur stéréo avant d'être convertis en son par des haut-parleurs ou des écouteurs.

Aujourd'hui, la plupart des radios stéréo utilisent un circuit intégré pour effectuer le décodage stéréo. Souvent, la tonalité pilote est extraite et doublée en utilisant une boucle à verrouillage de phase. Cela fournit une méthode très simple et efficace pour exécuter cette fonction sans avoir besoin de filtres précis.


Voir la vidéo: LES RECEPTEURS SDR - LONDE RADIO #1 (Novembre 2021).